Accueil

Des femmes en action qui mettent en évidence le besoin de changement

En Avril 2018, une équipe de femmes venues d'Europe et du Moyen Orient vont skier ensemble pour atteindre le sommet du monde. Un froid glacial et un effort éreintant les attendent pendant leur voyage de 100 km à travers la banquise mouvante de l'océan Arctique pour atteindre le 90 ° Nord, le pôle Nord géographique. En surmontant cette adversité ensemble, l'expédition veut démontrer l'importance de l'échange et d'une plus grande compréhension interculturelle, tout en mettant en évidence la force des femmes. Cette expédition souhaite donner envie aux femmes de dépasser leurs limites pour réaliser leur plus grandes ambitions.


L’expédition

L'expédition se réunira à Longyearbyen, Spitzberg (qui fait partie de la Norvège) et se rendra en avion à Barneo, un camp de base flottant situé sur la glace de l'Arctique. L'équipe va skier d'une latitude d'environ 89 ° N jusqu’au pôle Nord géographique, couvrant une distance de 60 milles nautiques (environ 100 km) en une dizaine de jours. Se nourrissant de rations déshydratées et de neige fondue, l'équipe va dormir sur la glace dans des tentes et tirer des luges contenant toute la nourriture et l'équipement dont elles auront besoin. Elles dépendront les unes des autres pour naviguer en toute sécurité au sommet du monde. La date de départ prévue est avril 2018.

Si cela vous parait trop simple, gardez à l'esprit que l'équipe skiera sur la croûte congelée de l'océan Arctique - et la glace est toujours en mouvement. Si l'équipe a de la chance, les courants et le vent pousseront la glace vers son but. Si elles sont malchanceuses, la glace déplacera constamment l'équipe plus loin du Pôle, signifiant que l'équipe perdra du terrain pendant qu'elles dorment et qu'elles devront couvrir beaucoup plus de 100km pour atteindre leur destination.

Par endroits, les plaques de glace se rencontrent, formant des murs de débris de glace qui peuvent atteindre 2m de hauteur. Dans d'autres endroits, la glace se détache pour révéler des canaux d'eau libre appelés «fils». L'eau gèle rapidement et forme une fine couche de glace - mais cette glace est-elle assez épaisse pour prendre le poids d'un skieur ? C’ est une décision que l'équipe devra prendre à chaque fois.

.... et c'est avant de commencer à mentionner les ours polaires et des températures qui descendent jusqu'à -40C.

L'expédition vise non seulement à atteindre le pôle Nord, mais également à embarquer un maximum de personnes dans cette aventure. Ce site internet sera notre principale plate-forme pour partager les détails de notre entrainement ainsi que l'expédition elle-même. Nous allons ajouter des news, des vidéos, des cartes interactives et des podcasts tout au long de cette aventure, suivez-nous !